Menu
Episode . 004

Episode . 004

 

Il est 4h10 du matin… Gilloo s’entraîne à la maîtrise des illusions hypnagogiques, bercé par un remix hypnotique de Spygame de Parov Stelar… Mais Gilloo n’est pas seul… Une très curieuse et très étrange conversation se déroule au pied de son lit. Pourquoi sa mIA de prédilection n’a-t-elle pas détecté ces intrus ? L’arrivée de cette HB-ALPHA au sein de l’appartement de fonction de Gilloo fait-elle partie d’un plan ?

Episode-Episode-0004a    Episode-Episode-0004b

 

Episode-Episode-0004c

 

Episode-Episode-0004d

 

Episode-Episode-0004e

Et maintenant, pour les nuls et les incultes, quelques références en neuro-physiologie du rêve et en bio-électronique…

Illusion hypnagogique
Elle apparaît généralement au cours de la phase d’endormissement et se caractérise par une illusion sonore et/ou visuelle provoquée par des sons et des images bien réels.

Hypocampe
Cette structure du cerveau appartient au système limbique et joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale. Il est une des seules structures cérébrales à présenter une activité de neurogénèse chez l’individu adulte (production de nouveau neurones).

Subconscient d’une mIA (micro Intelligence Artificielle)
Etymologiquement, le terme signifie « sous la conscience d’une micro Intelligence Artificielle ». En d’autres termes, il correspond aux processus psycho-analytiques non accessibles à l’Intelligence Artificielle en activité, mais qui capte, enregistre et analyse en permanence les informations environnementales du détenteur de la mIA : composition physico-chimique et biochimique de l’atmosphère, radiations électromagnétiques, etc. Ce subconscient peut, ou non, être connecté avec systèmes domotiques, bio-électroniques, etc.

Phéromone de synthèse
Elles sont issues de glandes exocrines génétiquement recombinées afin de générer des fluides (liquides ou gazeux) dont le principe actif peut être spécifique d’un seul individu de sexe masculin ou féminin, ou d’un groupe d’individus appartenant à telle ou telle ethnie, voire même à certaines espèces animales. Les substances chimiques ainsi libérées peuvent être volatiles ou agir par contact.

One Response

  1. Philippe dit :

    C’est bien joli tout ça, mais la suite… c’est pour quand ?

Répondre à Philippe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *